Historique de l’INMeS

//Historique de l’INMeS
Historique de l’INMeS 2018-03-21T14:38:12+00:00

Pendant la période coloniale et jusqu’en 1961, il n’y avait pas d’école de formation d’Infirmiers (ères) ni d’école de formation de Sages- Femmes diplômés d’état au Dahomey (actuellement dénommé Bénin). Pour la formation en soins infirmiers, les béninois se rendaient au Centre d’Enseignement Supérieur en Soins Infirmiers (CESSI) à Dakar au Sénégal. Quant aux Sages-Femmes, elles allaient se faire former à l’Ecole de Médecine, de Pharmacie et de Sages-femmes « Jules CARDE » de Saint-Louis au Sénégal. C’était la première Ecole des Sages-femmes en Afrique Francophone, créée à Dakar en 1918 par le Docteur Aristide le DANTEC.                                                                           Ce n’est qu’en 1963 que fut créée l’école de formation des Infirmiers (ères), dénommée « Ecole Nationale des Infirmiers d’Etat du Dahomey» (décret 155-PR/MSPAS du 5 avril 1963). Deux ans plus tard en 1965, l’Ecole Nationale des Sages-Femmes d’Etat du Bénin (ENSFEB) a ouvert ses portes (décret 405-PC/MSP du 6 novembre 1965). Une année après, l’Institut National Médico-Social  (INMES) fut créé (décret 480-PR/MSP du 9 décembre 1966) intégrant les deux écoles.                    

Le diplôme requis pour être recruté en première année à l’INMES était le Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC). La durée de la formation était de 03 ans. Ainsi, plusieurs promotions d’Infirmiers (ères) et de Sages-Femmes ont été mises sur le marché de l’emploi.

En 2005, pour des raisons multiples et variées, l’Etat béninois a procédé à la fermeture des nombreux établissements privés de formation des Infirmiers (ères) et Sages-Femmes. Parmi ces raisons, nous pouvons évoquer  l’encadrement défectueux des apprenants notamment  au plan clinique. L’INMES a été contraint à accueillir la plupart des apprenants de ces établissements privés.  Les capacités d’accueil et d’encadrement étaient devenues insuffisantes pour la pléthore d’élèves à l’INMES. La même année, l’Etat béninois a procédé au gel de tout recrutement d’apprenants. Ceux déjà en formation ont été encadrés jusqu’à leur sortie. 

De 2005 à 2010, un processus de réformes a été enclenché dans la formation des Infirmiers et Sages-Femmes Diplômés d’Etat au Bénin. Ceci a abouti à la prise de plusieurs actes règlementaires dont l’ultime est l’Arrêté  N°167/MESRS/CAB/SGM/DRFM/DRH/DGES/SA du 1er Février 2011 portant création, attributions, organisation et fonctionnement de  l’Institut National Médico-Sanitaire (INMeS). 

L’universitarisation de la formation des Infirmiers et Sages-Femmes s’est imposée pour répondre aux exigences régionales et internationales. Ainsi, le niveau de recrutement des apprenants en première année a été relevé au baccalauréat série D ou C. La formation est désormais organisée selon le système LMD adopté par l’état béninois selon le décret N° 2010-272 du 11 juin 2010, portant adoption du système LMD à l’Enseignement Supérieur en république du Bénin. L’entrée en première année se fait soit sur concours pour recruter des boursiers de l’Etat béninois, soit sur étude de dossiers pour les autres cas.

L’INMeS est un établissement public de formation et  de recherche en Sciences Infirmières et Obstétricales, faisant désormais partie intégrante de l’Université d’Abomey-Calavi  et donc rattachée au MESRS. 

Dans le processus de développement de l’INMeS, l’ouverture officielle d’un cycle Master en SIO a été effective à l’INMeS le 13 décembre 2014

Arrêté Rectoral No 024-15/UAC/SG/VR-AARU/SE-CTVOF/SEOU du 9 Mars 2016 portant création et organisation du Master en Sciences de la Santé, option Santé Mentale à l’INMeS/UAC ;   

Arrêté Rectoral No 025-16/UAC/SG/VR-AARU/SE-CTVOF/SEOU 9 Mars 2016 portant création et organisation du Master en Sciences de la Santé, option Gynécologie Obstétrique à l’INMeS/UAC ;                      

Arrêté Rectoral No 032-16/UAC/SG/VR-AARU/SE-CTVOF/SEOU du 17 Mars 2016 portant création et organisation du Master en Sciences de la Santé, option Puériculture et Pédiatrie à l’INMeS/UAC.

L’INMeS a été, jusqu’en 2015, la seule institution de formation des infirmiers et sages-femmes de niveau licence au Bénin. Mais depuis janvier 2016, l’ouverture d’un autre institut a été effective dans le pays. Ledit institut est dénommé Institut de Formation en Soins Infirmiers et Obstétricaux (IFSIO) et est implanté à Parakou, dans le Nord du pays.