Produire les acteurs du développement sanitaire est notre raison d’être et notre fierté  - Materialize is a freemium WordPress theme developed by myThem.es
Projet passerelle

Projet passerelle

Atelier d’élaboration des contenus d’Enseignement/Apprentissage/Evaluation des UE constitutives des OSF à la LP-SIO des diplômés de l’ex-INMES de Cotonou

Le 02 Juin 2020 s’est ouvert à GRAND-POPO à l’Hôtel BEL AZUR, le 4ème Atelier  du « Projet passerelle INMeS » consacré à l’élaboration des contenus d’Enseignement/Apprentissage/Evaluation des Unités d’Enseignement constitutives des offres spéciales de formation au grade académique de Licence Professionnelle en Sciences Infirmières et Obstétricales (LP-SIO) des diplômés de l’ex-INMES de Cotonou.  

en effet, le « Projet passerelle INMeS » est un Projet de formation au grade académique de Licence Professionnelle en Sciences Infirmières et Obstétricales des diplômés de l’ex-INMES de Cotonou : Cet atelier organisé par l’INMeS (Institut National Médico-Sanitaire) et financé par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a connu la présence d’éminentes personnalités dans le monde de l’enseignement supérieur au Bénin à savoir : Pr ZANNOU D. Marcel ; Vice-Recteur chargé des Affaires Académiques à l’Université d’Abomey-Calavi, Pr Gervais KISSEKOUNON, répondant Assurance Qualité à l’UAC, Madame …………….., Directrice des Soins Infirmiers au Ministère de la Santé, Pr Lisette ODOULAMI ; Directrice de l’Institut National Médico-Sanitaire.

Faut-il le rappeler, dans le souci d’adapter le profil professionnel des Infirmiers et des Sages-femmes, agents de première ligne du système de santé, aux besoins et problèmes de santé de la population béninoise, une réforme de leur système de formation a été amorcée en 2005. Cette réforme a permis le passage à l’enseignement supérieur de la formation des Infirmiers et Sages-femmes au Bénin. C’est ainsi que l’Institut National Médico-Social (INMES) est devenu par Arrêté N°167/MESRS/CAB/DC/SGM/DRFM/DRH/DGES/SA du 1er février 2011, l’Institut National Médico-Sanitaire (INMeS), une Unité de Formation et de Recherche (UFR) de l’Université d’Abomey-Calavi.

De nouveaux Référentiels des métiers de l’Infirmier et de la Sage-femme, de Compétences (six compétences terminales en sciences infirmières et obstétricales) de Formation en sciences infirmières et obstétricales option Infirmier Diplômé d’Etat et Sage-femme d’Etat et d’Evaluation des apprentissages en soins infirmiers et obstétricaux ont été élaborés et validés. L’Approche Par Compétences (APC) a été adoptée comme nouveau cadre de référence en pédagogie à l’INMeS et les deux offres de formation du cycle licence ont été conçues selon les normes du système Licence-Master-Doctorat (LMD), de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), du Réseau pour l’Excellence dans l’Enseignement Supérieur en Afrique de l’Ouest (REESAO) et du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES).

Les apprenants, au terme de leur cursus de formation de six semestres, sortent de l’INMeS avec un grade académique de Licence Professionnelle en Sciences Infirmière et Obstétricale option Infirmier Diplômé d’Etat ou Sage-femme d’Etat, donc des agents de santé admis directement dans le corps des Inspecteurs d’Action Sanitaire (IAS), catégorie A échelle 3 échelon 1 (A3-1) de la fonction publique béninoise.

Cette réforme a ainsi abouti à l’existence, dans le système de santé du Bénin, de plusieurs profils d’Infirmier et de Sage-femme à des grades académiques variés (Infirmiers de niveau Brevet Professionnel (CEPE + 3ans) formés à l’ex-ENIIAB de Parakou ; Infirmier Diplômé d’Etat et Sage-Femme d’Etat de niveau Baccalauréat Professionnel (BEPC + 3ans) formés à l’ex-INMES de Cotonou), avec des conséquences sur le moral des diplômés de l’ex-INMES de Cotonou et de l’ex-ENIIAB de Parakou, et sur la qualité des soins infirmiers et obstétricaux offerts à la population béninoise.

En effet, ce sont les Infirmiers Diplômés d’Etat (IDE) et les Sages-femmes d’Etat (SFE) de l’ex-INMES (niveau Baccalauréat Professionnel) qui assurent, dans la majorité des cas, l’encadrement clinique en stage des étudiants de l’INMeS de l’ère de la réforme dont le niveau académique de fin de formation est la Licence Professionnelle en Sciences Infirmières et Obstétricales. Ces Infirmiers et Sages-Femmes de niveau Baccalauréat Professionnel de l’ex-INMES s’interrogent, sur le décalage qui existe entre ceux formés actuellement au niveau Licence académique et eux-mêmes, ce qui constitue une véritable source de démotivation à leur niveau et de dégradation de la dynamique relationnelle qui devrait exister entre eux et les étudiants dont ils ont la charge pédagogique d’assurer l’encadrement clinique au regard de leurs expériences professionnelles. De plus, sans ce relèvement de leur niveau académique, ils ne peuvent poursuivre leurs études au niveau master voire doctoral en SIO et donc sont condamnés à ne pas connaître de promotion sur le plan administratif.

Pour atteindre ces objectifs, un dispositif pédagogique spécial de formation s’avère indispensable. Du point de vue technique et en tenant compte des souhaits du Ministère de la Santé qui veut que ces agents de santé assurent la continuité des services de soins et de santé à la population béninoise tout en étant en formation diplômante, un dispositif hybride de formation est indiqué. Ce dispositif sera rendu opérationnel par des activités d’Enseignement/Apprentissage/Evaluation en ligne et en présentiel sous forme de séminaires de formation par regroupements périodiques de courtes durées des apprenants sur plusieurs sites.

Dans le processus de conception de ce dispositif hybride de formation à caractère techno-pédagogique, une enquête nationale de prospection en ligne, initiée par l’INMeS via le Comité Technique de Pilotage du projet « Passerelle » mis en place par note de service N°0525/19/UAC/INMeS/DA/SG/CSAP du 14/10/19 à titre de régularisation, et autorisée par le Ministère de la santé par lettre de recommandation N°6798/MS/DC/SGM/DRFMT/SA du 26 novembre 2019, a été effectuée en décembre 2019.

Du 20 au 24/01/2020 passé, avec l’appui financier du Royaume des Pays-Bas à travers le Projet OKP-TMT+19/00003 et l’appui technique du Ministère de la Santé représenté par la Direction des Soins Infirmiers et Obstétricaux (DSIO) et le Service des Ressources Humaines et du Dialogue Social (SRHDS) de la Direction de l’Administration et des Finances (DAF), les données de la dite enquête ont été traitées au cours d’un atelier organisé à l’hôtel sous l’IROKO à Lokossa, et les implications de ces résultats pour la conception des offres de formation ont été identifiées.

Par la suite, un atelier d’ébauche des maquettes pédagogiques (tables de spécification) des deux offres spéciales de formation au grade académique de Licence Professionnelle en Sciences Infirmières et Obstétricales des diplômés IDE et SFE de l’ex-INMES de Cotonou a été organisé du 03 au 07 février 2020 à LINK Hôtel de Lokossa où deux maquettes pédagogiques ont été élaborées et adoptées sous la supervision des experts représentants le Centre de Pédagogie Universitaire et d’Assurance Qualité (CPUAQ) et le Comité Technique de Validation des Offres de Formation (CTVOF) de l’Université d’Abomey-Calavi.

Dans le processus normal de conception des deux offres spéciales de formation, les contenus d’Enseignement/Apprentissage/Evaluation de chaque Unité d’Enseignement (UE) constitutive des dites offres de formation doivent être élaborés, d’où l’intérêt de la tenue d’un atelier spécial de production à caractère pédagogique et didactique.

Wilfried AGBELETE (Chef du Service de l’Informatique, de l’Audiovisuel et de la Documentation/INMeS)

Renaissance de l’INMeS, Pr César AKPO en parle !

Renaissance de l’INMeS, Pr César AKPO en parle !

Cliquez la photo pour lire la vidéo associée

César AKPO est médecin, Professeur d’urologie à la Faculté des Sciences et de la Santé (FSS), Unité de formation et de recherche médecine. Ex-doyen à la FSS, il fut le Directeur Honoraire de l’Institut National Médico-Sanitaire après être le Directeur Général de l’Enseignement Supérieur. le Pr César AKPO fut également le Chef du Service d’Urologie au Centre National Hospitalier et Universitaire HKM de Cotonou. Il a conduit les activités liées à la réouverture de l’INMeS en 2011. Il en parle ….

Wilfried AGBELETE Janvier 2020